FAIRE RÉAGIR L’ENTOURAGE DES CONDUCTEURS DANGEREUX

Entre 2001 et 2010, la mortalité routière a diminué de plus de 50%. Cette baisse a été rendue possible grâce à l’amélioration des comportements de la majorité des usagers de la route qui ont compris l’importance de respecter les règles. Toutefois, aujourd’hui encore, 28% des Français interrogés déclarent rouler souvent ou de temps en temps en dépassant les limitations de vitesse (+7 points par rapport à avril 2010). Par ailleurs, 20% des personnes interrogées indiquent rouler souvent ou de temps en temps en ne respectant pas les distances de sécurité (+4 points par rapport à avril 2010). Ces chiffres confirment que, malgré les progrès observés, une partie des conducteurs persiste à transgresser les règles et le nombre de ces conducteurs dangereux tend de nouveau à augmenter.
La nouvelle action de communication de la Sécurité routière vise ces irréductibles en s’adressant directement à eux, mais surtout à leurs proches. Dresser le portrait-robot de ces conducteurs à risque, c’est découvrir des individus qui s’estiment au-dessus des lois et des autres. Ce sont tous ceux qui disent « La route je la prends pour moi ». Avec eux, le nonrespect des règles se fait sciemment, en confiance, parce qu’ils estiment conduire mieux que tout le monde. La règle est faite pour les autres, ils n’ont pas le sentiment de prendre des risques sur la route, ni d’être une gêne pour autrui. Ces conducteurs dangereux reconnaissent commettre deux infractions majeures : rouler en excès de vitesse et ne pas respecter les distances de sécurité (notamment en collant aux véhicules qu’ils veulent doubler). Ces conducteurs irresponsables indiquent même avoir de très bonnes raisons pour adopter un tel comportement :

– la route est belle, elle leur semble permettre d’aller vite (53% des personnes interrogées),

– ils sont pressés (29% des personnes interrogées),

– ils considèrent ne pas prendre de risque, ni pour eux ni pour les autres (23% des personnes interrogées),

– ils aiment rouler vite (14% des personnes interrogées).

Ce sont en majorité des hommes : 33% des hommes contre 23% des femmes déclarent dépasser souvent ou de temps en temps les vitesses autorisées et 23% (contre 17%) indiquent ne pas respecter les distances de sécurité. Le nouveau film de la Sécurité routière vise à faire prendre conscience à ces conducteurs de la réalité de leur comportement transgressif en leur montrant, par un effet miroir, comment ils sont. Comme l’indique sa signature « Les conducteurs les plus dangereux sont parfois assis juste à côté de nous. Réagissons. », cette nouvelle campagne s’adresse aux auteurs, mais surtout à leur entourage : leur conjoint, leurs enfants doivent exprimer leur refus d’une telle attitude parce qu’ils ont un rôle primordial à jouer pour leur ouvrir les yeux sur la gravité de leurs actes et de leurs conséquences et les amener à modifier leur comportement.

 

Les conducteurs dangereux
Notez cet article