Stage post permis

Formation post permis

La formation post permis correspond à un stage dont la forme et le contenu ont été rigoureusement définis par le Ministère des Transport. Seuls les établissements labellisés par les Préfectures sont en droit de dispenser ces formations. Les intervenants, formateurs diplômés pour l’enseignement de la conduite

et de la sécurité routière, doivent de plus disposer d’une attestation de suivi de stage spécifique « formation post-permis ».
Concernant les formations après le permis, on distingue plusieurs formules :
les stages de sensibilisation à la sécurité routière sur les causes et les conséquences des accidents de la route. Ils sont destinés aux conducteurs infractionnistes et permettent de récupérer des points du permis de conduire. Pour en savoir plus, reporte-vous à la fiche sur  » Le permis à points « .
les stages de perfectionnement à la conduite organisés dans des centres spécialisés, en partenariat avec des sociétés d’assurance et des entreprises. Introduire un lien avec la liste des opérateurs des centres de perfectionnement,
les stages ayant reçu le label  » formations post-permis – sécurité routière « , initiés par l’État depuis 1999 en partenariat avec les assureurs et les professionnels de l’enseignement de la conduite et décrits ci-dessous.
A qui s’adressent-elles ?
Elles s’adressent à deux publics différents :
pour les conducteurs novices : elles prennent la forme d’un rendez-vous d’évaluation (RVE), fixé 6 mois à 1 an après l’obtention du permis, basé sur le volontariat ;
pour les conducteurs expérimentés : elles prennent la forme d’un rendez-vous de perfectionnement (RVP), à partir d’une ancienneté de permis de 10 ans, basé sur le volontariat.
Quels en sont les objectifs ?
Les RVE destinés aux conducteurs novices : Ils s’inscrivent dans une démarche préventive qui vise à réduire leur sur-risque d’accident. Après un début d’expérience de la conduite, il est important de pouvoir renforcer la formation par une approche de thèmes comme les limites de ses aptitudes, les différences perceptives, la notion de risque et de responsabilité.
Les RVP destinés aux conducteurs expérimentés : Ils répondent plus à une logique de perfectionnement de la conduite. Il s’agit de permettre une actualisation des connaissances générales sur la signalisation, l’infrastructure, les règles de circulation et de favoriser la prise de conscience des facteurs de risque (vitesse, alcool, fatigue…).
Comment sont-elles organisées ?
Les formations sont assurées par des professionnels de l’enseignement de la conduite dans des organismes ayant reçu le label  » formation post-permis – sécurité routière  » délivré par le préfet. Le label est lié au respect d’un cahier des charges et à la formation spécifique préalable de l’animation des stages.
Le stage s’effectue sur une journée complète (entre 6h et 8h) mais peut aussi être scindé en deux séquences. Le nombre de participants par stage est de 6 élèves minimum et de 12 maximum. Le stage comporte une phase d’évaluation de la conduite des stagiaires et une phase d’animation. Lors de la première phase, l’animateur est accompagné au maximum de trois élèves. Chacun des trois participants conduit à tour de rôle avec le formateur et une première évaluation est faite. La seconde phase consiste à amener le stagiaire à prendre conscience de ses motivations et représentations par rapport à la sécurité routière et à le sensibiliser aux dangers de la route et aux situations à risques.
Peuvent-elles être prises en charge ?
Ces formations peuvent être prises en charge en tout ou partie par un tiers (assureur, collectivité publique, association, conseil général, entreprise…). N’hésitez pas à interroger votre assureur ou celui de vos parents. Vous pouvez aussi en parler à votre ancien formateur.

Se former après le permis permet de rester un conducteur responsable et vigilant. Pour cela, des stages post-permis sont ouverts à tous. Conducteurs novices, conducteurs expérimentés ou bien seniors, des stages de formation post-permis sont proposés par l’auto école Wagner à Bouzonville en Moselle.

Le déroulement des stages

Les formations comprennent des phases de conduite et d’animation en salle, ou uniquement des ateliers en salle. Les stagiaires seront
formés à partir de cas concrets centrés sur les thèmes de la vitesse, de l’alcool, de la fatigue et de la vigilance.
Les évolutions en matière de réglementation, d’infrastructures et de techniques automobiles sont particulièrement traitées dans les
stages seniors.

Objectifs post permis
Les stages permettent d’échanger sur son expérience de la conduite, d’appréhender les limites du système de circulation, et de comprendre
que la conduite est une activité sociale, nécessitant le respect de normes.
La prévention du risque routier en milieu professionnel commence à devenir une réalité, surtout au sein des grandes entreprises.

Une démarche globale de prévention

L’organisation générale du travail et des déplacements (réduction et planification des déplacements, identification des itinéraires les plus sûrs), l’entretien et l’équipement des véhicules, les modalités de communication, sans oublier le renforcement des compétences de conduite des salariés pouvant être considérées comme de véritables compétences professionnelles notamment pour les grands rouleurs.
Spécialement pour les apprentis
Les jeunes en apprentissage peuvent, depuis le 13 janvier 2009, préparer l’épreuve de conduite en entreprise. Une convention entre l’État, la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises en bâtiment (CAPEB) et la Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) devrait permettre de former 3 000 jeunes apprentis en trois ans. À terme, 200 000 jeunes apprentis pourraient être concernés par cette mesure.

*stages post permis à destination des:  seniors
*stages post permis:  pour les salariés des entreprises

Stage post permis
Notez cet article